Logo Pompes funèbres lyon
04 78 70 13 90 24h/24 - 7j/7
Logo Pompes funèbres lyon
69004 Lyon 99 Grande rue de la Croix Rousse
Actualités funéraires pompes funèbres Lyon : Obsèques : en quoi consiste l’incinération (crémation) ?

Il est souvent difficile pour les familles d’organiser les funérailles d’un parent surtout lorsqu’aucune instruction particulière n’a été laissée par le défunt. Que choisir entre enterrement et incinération du corps ? L’incinération (ou crémation) est encore parfois méconnue, nous allons dans cet article vous donnez des informations concernant cette technique funéraire.

Que se passe-t-il lorsque le défunt n’a pas exprimé ses volontés ni organisé ses funérailles ?

C’est aux proches que revient la responsabilité de l’organisation des funérailles (conjoint, enfants). Sachez cependant que toute personne allant à l’encontre de ce que le défunt souhaitait, même s’il ne l’a pas mis par écrit, peut être passible d’une sanction pénale assortie d’une amende. En cas de conflit entre les proches, un juge désignera dans l’entourage du défunt, la personne la plus apte à respecter ses dernières volontés. Vous pouvez, bien sûr, faire appel à une société de pompes funèbres pour vous aider à organiser les funérailles.

Les obsèques doivent être organisées dans les 6 jours suivant la date du décès (hors dimanche et jours fériés).

La mise en bière (mise en cercueil, avant sa fermeture) doit être effectuée dans les 24h, mais vous avez jusqu’à 48h si des soins de conservation ont été effectués. Cela se fait notamment lorsque le corps doit être transporté à plus de 600km du lieu du décès.

LA CRÉMATION OU INCINÉRATION

Le corps du défunt repose dans un cercueil lors de la crémation. Le principe de l’incinération est de brûler la dépouille du défunt dans un crématorium afin de le réduire à l’état de cendres.

Même si ce n’est pas toujours facile à supporter psychologiquement pour les proches, cette technique récente a cependant doublé ces 10 dernières années. Elle représente aujourd’hui près de 30% des funérailles.

Comment se passe la crémation ?

Lors de la mise en bière, un policier appose un scellé sur le cercueil du défunt à l’aide d’un cachet de cire, il ne sera plus ouvert et transporté au crématorium. La crémation dure environ 90 minutes pour une personne avec un gabarit moyen. La crémation s’opère à 850°, il ne reste plus alors que de cendres et des fragments d’os. C’est pour cette raison qu’une pulvérisation des cendres sera effectuée si vous souhaitez les disperser afin qu’il ne reste plus qu’une poudre. La remise des cendres se fait 2 heures plus tard car il faut tenir compte du temps de refroidissement. Le délai est plus important pour une personne de gabarit supérieur.

Où disperser les cendres ? Que dit la loi de 2008 (art. L2223-18-2 CGCT) ?

Cette loi est apparue suite à des actes jugés irrespectueux (abandon d’urnes sur des lieux publics). Il n’est plus autorisé de conserver les cendres au domicile de la famille du défunt afin d’éviter les conflits sur la « garde » de l’urne. Ou seulement l’urne, une fois vidée.

Vous avez la possibilité de :
- Déposer l’urne dans une case de columbarium ou dans un cavurne,
- La scellée sur un caveau ou autre vestige funéraire,
- L’exhumée.
- Disperser les cendres dans le jardin du souvenir du cimetière.

En dehors du cimetière :
- Disperser les cendres dans la nature (hors voies et jardins publics),
- Les disperser en pleine mer, ou avec l’urne si elle est biodégradable (rivières et fleuves non autorisés),
- Par voie aérienne,
- Les jardins privés et autres espaces clos sont interdits,
- Un envoi à l’étranger doit disposer d’une autorisation préfectorale.

Pour plus d'informations, contactez-nous en composant le 04 78 70 13 90.
Besoin d'un renseignement ?